top of page

Les bases de la grammaire française

Connaître les bases de la grammaire française est primordial pour parler français correctement ! Je constate souvent que beaucoup de personnes ont un niveau intermédiaire, connaissent beaucoup de vocabulaire mais font aussi beaucoup d'erreurs car il leur manque ces 7 règles de grammaire indispensables. Article à l'attention des débutants mais aussi des niveaux plus avancés ! 😊


1. L'accord du verbe avec le sujet


Une phrase simple est construite de cette manière :


sujet + verbe + complément : Je mange une pomme. / Tu lis un roman.


Le verbe s'accorde toujours avec le sujet : cela signifie que vous devez modifier la terminaison du verbe en fonction du sujet du verbe. Pour connaître le sujet, vous pouvez poser la question "qui + verbe ?".


Exemple : Le chat boit du lait. ➡️ Qui boit du lait ? "Le chat" ➡️ "Le chat" est le sujet du verbe.


⚠️ On peut remplacer le sujet par un pronom personnel (je, tu, il/elle/on, nous, vous, ils/elles). Dans notre exemple, "le chat" correspond à la 3e personne du singulier donc "il". On peut dire : "Il boit du lait". Le verbe conjugué doit toujours avoir un sujet, même si ça signifie qu'on doit répéter le même pronom personnel plusieurs fois dans la même phrase.

Exemple : Le chat boit du lait, puis il va se promener et il fait la sieste quand il rentre à la maison. (Ne dites pas : Le chat boit du lait, puis va se promener et fait la sieste quand rentre à la maison, il manque les pronoms !)


Pour exprimer votre discours, vous devez donc conjuguer le verbe avec son sujet mais aussi au temps qui convient (passé, présent ou futur).



2. La conjugaison


Il existe 3 groupes de verbe et chaque groupe possède ses caractéristiques.


Premier groupe (1er groupe)

Deuxième groupe (2e groupe)

Troisième groupe (3e groupe)

Description

Ce sont les verbes qui terminent par "er" (à l'exception de "aller"). Ils sont tous réguliers : ils se conjuguent tous de la même manière.

Tous les verbes du 2e groupe terminent par "ir" et ont une particularité : les 3 personnes du pluriel (nous, vous, ils/elles) prennent les terminaisons "issons", "issez", "issent" au présent de l'indicatif. Ce sont aussi des verbes réguliers, ils se conjuguent tous de la même manière.

Ce sont tous les autres verbes ! Vous pourrez rencontrer des terminaisons variées : -endre, -ondre, -aître, -ire, -oir, -eindre... Ce sont des verbes irréguliers, il faut mémoriser leurs terminaisons !

Exemples de verbes

Parler, danser, manger, travailler, étudier, chanter, se réveiller, se coucher...

Finir, grandir, rougir, vieillir, choisir, vomir..

​Être, avoir, boire, éteindre, prendre, connaître, écrire, ouvrir...

⚠️ Certains verbes du 3e groupe prennent la terminaison "-ir" comme "offrir", "ouvrir", "courir", "mentir", "mourir"... Mais ils ne se conjuguent pas comme les verbes du 2e groupe ! Ils ont leurs propres terminaisons : j'offre, j'ouvre, je cours, je mens, je meurs...





3. La négation


En français, la négation est toujours composée de 2 mots, placés de chaque côté du verbe.


  • ne + verbe + pas (la négation "classique") : Je ne suis pas français.

  • ne + verbe + jamais : Il ne prend jamais de vacances.

  • ne + verbe + rien : Je ne comprends rien.

  • ne + verbe + plus : Je ne supporte plus mes voisins.

  • ne + verbe + pas encore : Les élèves ne connaissent pas encore le subjonctif.

  • ne + verbe + personne : Il ne sort jamais et il ne voit personne.


⚠️ "Ne" devient "n'" quand il est suivi d'une voyelle (a, e, i, o, u, y) ou un "h" muet :

Nous n'avons pas d'enfants.

Je n'habite pas à Paris mais en banlieue parisienne.



4. Les articles


En français, les noms sont (presque) toujours accompagnés d'un article. Il existe plusieurs types d'articles :

  • Les articles définis : le, la, les, l'

  • Les articles indéfinis : un, une, des

  • Les articles partitifs : du, de la, de l'

Les articles définis servent à désigner quelque chose ou quelqu'un en particulier, mais ils sont aussi utilisés avec les verbes de goût (aimer, adorer, détester, préférer...).

Exemples : Je suis le mari de Sandra.

L'eau de l'Océan Atlantique est froide.

Mes enfants adorent la plage.



Au contraire, les articles indéfinis sont employés pour parler de quelqu'un ou de quelque chose indéterminée.

Exemples : Laura est une amie d'Augustin. (une parmi plusieurs)

Je mange un carré de chocolat tous les soirs.


Les articles partitifs sont généralement plus difficiles à utiliser pour mes élèves car ils n'existent pas dans tous les langues. En anglais, par exemple, ils n'existent pas ou peuvent être traduits par "some". On les utilise quand on parle d'une quantité indéterminée, notamment avec les noms indénombrables (qu'on ne peut pas compter, quantifier).

Exemples : Tu as de la chance !

Je gagne de l'argent en faisant de la musique.

Au petit-déjeuner, je mange toujours du pain avec du beurre.


⚠️ À la forme négative, les articles indéfinis (une, une, des) et partitifs (du, de la, de l') deviennent "de/d' (si suivi d'une voyelle)".

Exemples : J'ai des frères et sœurs. ➡️ Je n'ai pas de frères et sœurs.

Elle boit de l'alcool. ➡️ Elle ne boit pas d'alcool.



5. Les adjectifs


Un adjectif donne une caractéristique sur un nom.

Exemples : Un pantalon bleu, un grand chien, un livre intéressant


À la différence de l'anglais, les adjectifs s'accordent en genre et en nombre avec le nom. En général :

  • on ajoute un "e" au féminin : une jupe bleue, une grande maison, une revue intéressante

  • on ajoute un "s" au pluriel : des vêtements bleus, des grands hommes, des commentaires intéressants

  • on ajoute "es" au féminin pluriel : des écharpes bleues, des grandes maisons, des personnes intéressantes


Il existe bien sûr des exceptions, mais c'est la règle générale que vous devez absolument connaître ! De mon expérience avec mes élèves de français au cours des dernières années, voici les difficultés principales :


- Il faut penser à écrire le "s" au pluriel alors qu'on ne le prononce pas.

- Au masculin singulier, la plupart des adjectifs terminent par une consonne qu'on ne prononce pas non plus (vert, grand, intelligent...). En revanche, ces consonnes sont prononcées au féminin, quand on ajoute le "e" (verte, grande, intelligente).





6. Connaître des adverbes pour nuancer ses propos


Un adverbe donne une information sur un verbe. Tous les adverbes sont invariables (ils n'ont pas de féminin et/ou de pluriel).

Voici une liste d'adverbes fréquents :

  • des adverbes de fréquence : jamais, rarement, parfois, de temps en temps, souvent, régulièrement, fréquemment, toujours, encore...

  • des adverbes de quantité : un peu, beaucoup, trop, assez, suffisamment...

  • des adverbes de manière : bien, mal, correctement, mieux, lentement, poliment...

  • des adverbes de temps : maintenant, aujourd'hui, désormais, hier, demain, avant-hier, après-demain...

  • des adverbes de lieu : ici, là, au-dessus, en-dessous...



7. Connaître les prépositions les plus fréquentes


Les prépositions sont un vrai casse-tête pour les personnes qui apprennent le français car il n'y a souvent pas d'explication pour justifier l'utilisation d'une préposition ou d'une autre. Il faut mémoriser les verbes et les expressions aux prépositions qui leur sont associées... Ça demande du temps et de la pratique !


Voici une liste de quelques prépositions souvent employées :


  • à (+ heure, villes...)

J'habite à Lisbonne.

Je commence le travail à 8 heures.

  • chez + domicile

Je travaille chez moi.

Mon frère dîne chez mes parents.

  • pour + conséquence

Ils apprennent le français pour vivre à Paris.

  • par + cause, manière

Il est passé par la fenêtre.

J'ai perdu par ta faute.

  • dans (=à l'intérieur de)

Je t'attends dans la gare.

  • de + origine

Nous venons de Paris.

  • sur (=à propos de OU à la surface de)

Vous préparez un exposé sur la politique.

Les clés sont sur la table.


⚠️ Les prépositions "à" et "de" se contractent avec certains articles définis :

- à + le = au (Il habite au Caire.)

- à + les = aux (Tu vas aux toilettes.)

- de + le = du (Elle fait du sport tous les jours.)

- de + les = des (Ils viennent des Pays-Bas.)



Si vous mémorisez ces 7 règles de grammaire de base, vous devriez construire des phrases plus correctes et améliorer significativement votre français ! Pour vous, qu'est-ce qui est le plus difficile dans la grammaire française ?



Pour aller plus loin

Que vous soyez débutant ou confirmé, pratiquer le français avec une professeure est toujours utile pour améliorer vos connaissances en grammaire, votre prononciation et apprendre du vocabulaire nouveau. Inscrivez-vous à nos cours de français en ligne en quelques clics ici !

99 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page